Les télécoms

La téléphonie et le wireless

De plus en plus d’entreprise ont désormais recours à la téléphonie sans fil. Les combinés bi-modes associant Wi-Fi et GSM sont de plus en plus utilisés. Néanmoins, ces derniers présentent quelques lacunes. Quel est donc le mode de fonctionnement de la téléphonie sans fil ?

L’intérêt du Wi-Fi dans la téléphonie

La norme 802.11e a permis de révolutionner le monde de la téléphonie. En effet, celle-ci stipule que la voix devient prioritaire et qu’il est essentiel de lui réserver de la bande passante. Depuis quelques temps, la 802.11r, variante du Wi-Fi ouvre de nouvelles perspectives. De plus son implémentation peut s’effectuer rapidement dans la mesure où elle ne requiert que le changement de firmware.

Pour utiliser ce type de technologie, il est essentiel que les combinés téléphoniques puissent supporter l’ensemble des mécanismes pris en charge par les bornes. De plus, ils doivent également disposer d’une autonomie significative.

Des combinés bimodes, Wi-Fi et GSM font peu à peu leur apparition. Cependant dans le domaine de la communication Wi-Fi, ils présentent une autonomie toute relative.

Les équipements DECT

Face à l’implémentation du Wi-Fi, la technologie DECT perd au fil du temps ses avantages. Selon certains constructeurs, les bornes DECT/IP permettraient de repositionner la technologie DECT comme leader dans le secteur de la téléphonie sans fil.

La technologie DECT, à contrario des autres solutions proposées, garantit une protection performante contre les accès non autorisés. Son niveau de sécurité est tel que celle-ci est considérée comme la technologie la plus fiable du domaine civil.

Le risque de piratage est très faible, et ce, quel que soit le type de dispositif utilisé (micro-casque ou combiné). Il est, en effet, impossible de capter les signaux DECT permettant d’accéder aux données vocales, les conversations téléphoniques ne peuvent donc pas être piratées.

L’utilisation du wireless tend à se développer dans le domaine de la téléphonie. Néanmoins des progrès doivent encore être réalisés.